Actualités

Article publié le
15/10/2020

2nd degré CCMA « classe exceptionnelle »

Lundi 12 Octobre les 4 élus FEP-CFDT étaient présents au rectorat pour traiter les promotions du 3ème grade du corps des enseignants.

images-11.jpeg

Cette promotion s’effectue sur l’évaluation de la manière de servir tout en respectant la parité proportionnelle Hommes/Femmes mais également l’équilibre disciplinaire.

 

Tableau d’avancement à la classe exceptionnelle :

- pour les agrégés : au vivier 1 (sous conditions d’ancienneté et de 8 années dans une fonction particulière) seuls les avis « excellents » ou « très satisfaisants » sont remontés au ministère (soit 5 enseignants). Au vivier 2 (uniquement conditions d’ancienneté) 14 promotions sont proposées au niveau national. Ainsi, les 14 premiers enseignants au tableau d’avancement ont été remontés au ministère (tous avec un avis « excellent » ou « très satisfaisant »).

 

- pour les certifiés, PLP et PEPS :

 

Vivier 1

Vivier 2

 

Nombre de promouvables

Nombre de promus

Nombre de promotions

Nombre de promouvables

Nombre de promus

Nombre de promotions

Certifiés

26

26

200

391

50

50

PLP

6

6

57

146

14

14

PEPS

2

2

33

55

9

9

 

Même si le nombre de promotions au vivier 2 n’a cessé de progresser depuis 3 ans, la FEP CFDT regrette un grand nombre de promotions inutilisées au vivier 1 lié à des critères très restrictifs et peu applicables au réseau de l’enseignement privé.

 

 

Tableau d’avancement à l’échelon spécial de la classe exceptionnelle :

 

Ce tableau concerne les enseignants ayant au moins 3 ans d’ancienneté au 4 ième échelon de la classe exceptionnelle.

 

Nombre de promouvables

Nombre de promus

Certifiés

102

58

PLP

16

9

PEPS

14

4

 

Liste d’aptitude des agrégés vers la chaire supérieure :

Ce tableau concerne les enseignants ayant exercés en classe préparatoire pendant au moins 5 ans et certaines conditions d’ancienneté. Toutes les candidatures sont remontées au ministère (soit 11 personnes)

 

La FEP CFDT Bretagne a profité de cette CCMA pour échanger sur d’autres problématiques : le paiement des indemnités pour les correcteurs des E3C (sur la paie du mois de Septembre pour le bac technologique, sur la paie du mois d’Octobre pour le bac général), l’application du forfait mobilité durable pour les enseignants du privé (en cours), les demandes de rupture conventionnelle (11 dossiers actuellement en attente), le manque de tuteurs pour certains professeurs stagiaires (l’ISFEC assure que la nomination dans l’application VETU est en cours… important pour la mise en  paiement des indemnités pour le tuteur), l’impartialité sur la composition des Jurys pour les entretiens de validation des stagiaires (le rectorat reconnait avoir des difficultés pour les agents étant sur plusieurs établissements et qu’il sera désormais plus vigilant).

 

La FEP CFDT dans sa déclaration liminaire en début de séance a souhaité rappeler au recteur en ce début d’année scolaire 2020/2021 de jouer pleinement son rôle d’employeur en protégeant ses agents et en intervenant auprès des chefs d’établissements qui ne respecterait pas le contrat d’association avec l’Etat (Ex : cours de moins de 55 mn, pastorale sur le temps pédagogique …)

 

 


    Contactez-nous    

Imprimante enveloppe partager sur Facebook partager sur Twitter partager sur LinkedIn partager sur Viadeo partager sur Delicious

Afficher toute la rubrique


©2017-2020 Azimut Communication - Création sites internet & Bornes interactives
Mentions légales | Plan du site