Actualités

Article publié le
29/03/2019

CCMA Avancement. La 1ère de l'ère PPCR

Présidée par Mme Rault (DRH) et M. Larzul (SGA), cette commission a regroupé 16 personnes (4 DPEP, 2 doyens Inspecteurs, 2 chefs d’établissements et 6 élus (4 CFDT, 1 SPELC et 1 CFTC).

fotolia_44725425_xs_carrierereto.png

La FEP CFDT a effectué une déclaration liminaire (La consulter ici). La CFTC a  lu une déclaration intersyndicale.

 

 Avancement accéléré 7èmeet 9èmeéchelon

 

Dans le cadre du nouveau dispositif PPCR, il est prévu pour les enseignants ayant bénéficié d’un RDV de carrière à l’échelon 6 ou 8, un avancement accéléré pour 30% d’entre eux. Ce Bonus permet de gagner une année pour le passage aux échelons 7 ou 9.

Comment ça marche ?

Les personnes concernées ont reçu en septembre dernier une appréciation du recteur via leur i-professionnel (Excellent/Très Satisfaisant/Satisfaisant/A consolider). Cette appréciation finale tient compte des items complétés par le  chef d’établissement, par l’inspecteur et des appréciations littérales. Chaque enseignant avait un mois pour contester cette appréciation. 

C’est à partir de cette appréciation finale que le classement des enseignants a été effectué. 

Ainsi, les enseignants ayant obtenu une appréciation finale « Excellent » ont tous été promus, sauf un. Parmi les candidatures « très satisfaisant », le rectorat a sélectionné les promus en tenant compte des critères suivants :

-       appréciations du RDV de carrière (appel aux corps des inspecteurs)

-       équilibre entre les disciplines

-       équilibre entre les Hommes et les Femmes

Au final, ont pu bénéficier de cette bonification d’avancement, 4 Agrégés, 126 Certifiés, 18 PLP, 12 PEPS et 1 AE.

Avancement des Maîtres délégués en contrat définitif

L’ancienne méthode (choix et ancienneté) reste d’actualité. 20% des promouvables, soit 4 enseignants, bénéficient d’un avancement au choix.

Accès des AE et des MA à l’échelle de rémunération des certifiés, PLP ou PEPS

83 promotions étaient budgétées. Cependant, seulement 8 enseignants (5 AE et 3 MA) ont candidaté. De ce fait, ces 8 collègues seront certifiés stagiaires en 2019/2020 et suivront le processus de validation de l’année probatoire. 

A noter qu’à la rentrée 2019, nous dénombrerons 68 AE et 59 MA en contrat définitif. Dommage que toutes les possibilités d’évolution de carrière ne soient pas utilisées, faute de candidats.

 

Principales questions diverses et réponses du Rectorat

CFDT :

  • Utilisation de toutes les possibilités d’avancement d’échelon : OK.
  • Emploi 2020 : on remonte au ministère.
  • Emploi 2019 : Le Rectorat est obligé de respecter la contrainte HSA.
  • Avancement des Maîtres délégués en contrat provisoire : Cet avancement sera étudié début juillet. En amont, tous ceux pour qui une reprise d’ancienneté doit être effectuée suite à l’intervention de la CFDT (environ 250 MA1) recevront un avis du Rectorat.
  • Absence d’un Médecin au Rectorat pour le 35 : Recherche un peu désespérée du Rectorat depuis novembre. Aucun candidat ne s’est présenté. Dans l’attente, les médecins des autres départements essaient de répondre aux demandes.
  • Site Toutatice un peu encombré par des informations liées au caractère propre, ce qui met moins en évidence l’essentiel : Mme Rault en prend bonne note et va regarder cette problématique.

SPELC :

  • Comment signaler un acte discriminatoire : voir message sur Toutatice dans la rubrique « l’essentiel ».
  • Inquiétude sur le surcoût des séjours scolaires au Royaume Uni suite au Brexit : A traiter comme les autres pays hors UE. A noter qu’un séjour doit être programmé, dans un cadre pédagogique, pour tous les élèves d’une classe. En aucun cas, un élève peut être exclu du séjour pour raisons financières.

CFTC :

  • Bulletin de salaire dématérialisé : C’est ok pour le réseau public breton. C’est programmé pour le milieu de l’année dans le réseau privé. Les enseignants recevront un mèl sur leur boite académique en amont. Ensuite, ils pourront créer un compte sur ENSAT.
  • Information des enseignants perdant des heures ou leur emploi effectué par le chef d’établissement de façon ubuesque : A ce stade, c’est de la responsabilité du chef d’établissement. Le Rectorat informera chaque enseignant réellement en perte suite à la CCMA du 4 avril.

    Contactez-nous    

Imprimante enveloppe partager sur Facebook partager sur Twitter partager sur LinkedIn partager sur Viadeo partager sur Delicious

Afficher toute la rubrique


©2017-2019 Azimut Communication - Création sites internet & Bornes interactives
Mentions légales | Plan du site