Actualités

Article publié le
20/11/2020

CCMI. Le rectorat au pied du mur

Réponses aux questions de la FEP-CFDT lors de la CCMI du 18 novembre 2020

5f6481282400001f101ed7ee.jpeg

Voir la déclaration liminaire de la FEP-CFDT 

 

Réponses aux questions de la FEP-CFDT lors de la CCMI du 18 novembre 2020

 

En prémices aux réponses, MmeRault rappelle qu’il faut poser des questions qui relèvent de la compétence de la CCMI (gestion des personnels, problèmes liés  au mouvement…). Les questions relevant d’autres champs peuvent être traitées en demandant une audience.

 

Sur le  fonctionnement des écoles en cas d’absence des enseignants (cas contact , ASA ) et dans le cas où il n’y a pas de suppléant:

Je vous renvoie au respect des statuts.Les élèves sont à l’école pour apprendre et recevoir des apprentissages, il n’est pas question qu’ils soient en garderie. Le personnel ne doit pas « surveiller » les élèves.

 

- Les chefs d’établissement peuvent -ils faire appel à des personnels non enseignants ? (AVS,AESH,ATSEM au risque de priver d’autres enseignants ou enfants de cette aide), pour «surveiller une classe»? Si oui? qui est responsable de la classe et à qui revient la charge de préparer les activités?

 

Le protocole sanitaire est clair. Le protocole est un outil pour guider les CE et les enseignants mais il est clair qu’il faut faire preuve d’esprit pratique au cas par cas .

 

 

-Les chefs d’établissement peuvent -ils mélanger les classes au risque de rompre le

protocole ?

 

- Un chef d’établissement peut -il prendre la décision de fermer une classe dans le cas où les conditions d’accueil ne peuvent se faire dans le respect du protocole sanitaire, de la sécurité des enfants et des personnels?

 

Les CE doivent se rapprocher de l’IEN de circonscription  et si fermeture avec le préfet.

 

- Les chefs d’établissement peuvent -ils exiger des enseignants de travailler sur le temps de pause méridienne?

Les enseignants doivent faire valoir leurs ORS . Il y a des textes , s’il y a des situations qui posent problème , il faut les faire remonter .

 

Le rectorat peut-il faire un rappel aux chefs d’établissement sur ce qu’ils peuvent

demander ou pas à leurs enseignants ( présence , bénévolat , communication du travail aux familles si un élève est cas contact ou positif) ?

Non, le Rectorat ne fera pas de communication collective sur le sujet, car la très grande majorité des CE respecte les ORS. Nous vous encourageons à faire des remontées sur des situations, des cas précis et nominatifs, nous ferons alors une mise au point au CE de l’établissement.

(à nos remarques sur la volonté de certains enseignants à ne pas souhaiter communiquer leur nom ou le nom de l’établissement par crainte de sanctions, de représailles, Mme Rault s’agace un peu en précisant que les enseignants sont des adultes.)

 

2 ) Préconisations sur le port du masque en récréation :

Quelle cohérence entre le non – port du masque en EPS et l’obligation en récréation ? L’administration peut-elle clarifier ce point ?(recommandations de l’OMS : «Les enfants ne devraient pas porter de masque lorsqu’ils font du sport ou pratiquent une activité physique, comme courir, sauter ou jouer sur un terrain de jeu, afin que cela ne gêne pas leur respiration».

 

Nous ne sommes pas légitimes pour répondre à cette question. Tout est écrit dans les préconisations et la déclinaison du protocole .

L’IEN rappelle cependant que les élèves peuvent ôter leurs masques dans des situations « actives » et doivent le remettre dès qu’ils sont assis et que la distanciation doit être respectée.

 

3)Prise en compte des spécificités des écoles en zone REP, REP + dans le

mouvement de l’emploiDes enseignants en REP /REP+ sont pour certains au bord du burn -out, faisant état de difficultés à exercer leur métier et ce dans un contexte national sensible. Dans quelle mesure le rectorat peut -il intervenir pour soutenir ces équipes ?Quelles solutions pourraient être envisagées :Une prise en compte de recommandations du médecin académique pour faciliter une mutation?-un fléchage de ces postes sur le modèle des postes AESH ?

 

Les REP et REP+ n’existent pas dans le privé, vous avez donc la réponse à votre question. Si des enseignants sont en souffrance ils peuvent solliciter l’aide du médecin du travail et des IEN . Encore une fois il s’agit de faire remonter des situations mais dans le cadre du mouvement les priorités légales doivent être respectées.

 

3) CPF: Avez-vous eu connaissance des avancées au niveau ministériel? (151

dossiers déposés, 45 acceptés et 33 en attente)

 

"Il faut qu'on avance sur ce sujet. Nous devons tenter de conventionner avec Formiris et trouver un équilibre entre les demandes de congés. Nous y travaillons mais pour le moment ce n'est clairement pas une priorité".

 

 

Promotion classe exceptionnelle   

Campagne 2020 2021

 

22

29

35

56

Total

Vivier 1  Nombre de promotions

 27

 19

34

42

122

Promouvables

 10

 7

 13

 16

 

Promus

 10

 7

 13

 16

 46

Vivier 2  Nombre de promotions

0

 9

8

17

34

Promouvables

0

8

7

16

 

Promus

 0

 8

 7

 16

 31

 

 

Promotion MA2 avancement accéléré

Campagne 2020 2021

 

22

29

35

56

Total

Nombre de promouvables

 11

15

29

14

 69

Promus ( 20%)

2

3

 6

 3

 14

Nombre total de suppléantsau 1 / 09 / 2020  *

916

1717

2296

2051

 6980

 Remarques

 * source : fichiers du rectorat

conditions pour accéder à l’avancement accéléré : un avancement au choix  pour  les enseignants qui atteignent 3 ans d’ancienneté dans leur échelon  au cours de l’année, le quota retenu est de  20% des promus à l’ancienneté. La difficulté réside dans l’absence de critères de sélection de ces 20%, puisqu’il n’y a pas de procédure d’évaluation des MA2. Il a donc été décidé, en CCMI, de « choisir » les plus anciens .

 

 

 


    Contactez-nous    

Imprimante enveloppe partager sur Facebook partager sur Twitter partager sur LinkedIn partager sur Viadeo partager sur Delicious

Afficher toute la rubrique


©2017-2020 Azimut Communication - Création sites internet & Bornes interactives
Mentions légales | Plan du site