Actualités

Article publié le
18/10/2021

COMMUNIQUÉ DE PRESSE. Tous derrière notre collègue menacé d'expulsion !

Un professeur de philosophie a exercé ces dernières années en CDD annuel au lycée Saint-Sauveur de Redon.

2016-03-18_disrac_csn.jpg

 À la rentrée, il a  appris qu’il n’était pas renouvelé dans son poste pour des raisons administratives liées à une nouvelle procédure du Ministère de l’Intérieur dans la gestion des travailleurs non communautaires. Le rectorat, son employeur, n’a pas pu demander l’autorisation de travail nécessaire pour établir le contrat de cette année scolaire. Sans contrat, le titre de séjour ne peut être reconduit après sa date d’expiration. Ce professeur, qui a rendu plusieurs années de très bons services, pourrait être expulsé du territoire français, parce qu’il ne peut pas fournir une autorisation de travail qui est inaccessible. Cette façon d’exiger  l’autorisation de travail non disponible, qui a des allures discriminatoires, est appliquée en Bretagne, mais pas dans d’autres régions, générant des inégalités. Trois autres cas sont connus, alors que la France manque de bons enseignants qualifiés, surtout pour les remplacements.

 

La Direction Diocésaine de l’Enseignement Catholique d’Ille-et-Vilaine ainsi que le rectorat ont constaté le problème sans proposition de solution, exigeant un titre de séjour pour toute l'année de nomination. Or sans contrat, pas d’autorisation de travail et sans autorisation de travail, pas de contrat.

 

Scandalisés par ces explications et révoltés par l’injustice et la discrimination que subit notre collègue, les professeurs et personnels du lycée Saint-Sauveur ont décidé d’organiser un rassemblement pour dénoncer cette injustice et soutenir notre collègue qui sera présent à cette occasion :

 

 

Mercredi 20 octobre à 13h15

16 place Saint-Sauveur à Redon

 

Ils n’abandonneront pas leur collègue, défendu également par un nombre croissant de partenaires choqués par la procédure : les syndicats Snec-CFTC et Fep-CFDT, l’association de défense des droits CIMADE, son avocat, et des citoyens. Une pétition circule sur change.org pour soutenir les professeurs concernés :  https://chng.it/SfKjBBdFNm


    Contactez-nous    

Imprimante enveloppe partager sur Facebook partager sur Twitter partager sur LinkedIn partager sur Viadeo partager sur Delicious

Afficher toute la rubrique


©2017-2022 Azimut Communication - Création sites internet & Bornes interactives
Mentions légales | Plan du site