Actualités

Article publié le
25/11/2019

Enseignement agricole : Catégorie 3, la priorité des priorités !

En juin 2019, Le ministre de l’agriculture s’était engagé à porter en interministériel un plan de requalification des agents de catégorie 3 et un alignement de l’échelle des rémunérations de la catégorie 3 sur celle des ACEN.

th-670x670-ccm_2019-11-20_18-05-50_788jpg.jpg

 

Ne soyons pas dupes, l’ensemble de ces mesures que nous revendiquions de longue date n’ont été obtenues que sous la montée en puissance de nos actions (pétitions, livre noir, manifestations, actions dans les lycées, rencontres avec les parlementaires ou le cabinet du ministre et surtout grève des examens…). Nous savons depuis la lecture du Projet de loi de finance que ces mesures ne seront pas mises en place immédiatement en 2020. Le MAA n’a pas eu l’accord du budget et la dernière tentative de plusieurs députés dont H. Pellois de transférer une partie de budget du MEN vers le MAA ( 2 130 000 euros) a échoué. Mr Blanquer a demandé le retrait de l’amendant le jugeant irréaliste et refusant de diminuer son budget du moindre euro au profit du MAA.

Lors du CCM du 14 Novembre 2019, la DGER et le SRH ont insisté sur les difficultés et obstacles réglementaires, législatifs, budgétaires qu’il faudra lever. Ces obstacles ne nous semblent pas tous insurmontables avec un engagement plein et entier du MAA et du ministre lui-même. La fep-CFDT a obtenu que les travaux nécessaires soient engagés dès Janvier 2020. Nous attendons aussi du ministre qu’il reçoivent la Fep-CFDT enfin !

La situation des catégories 3 est  la «  priorité des priorités », mais d’autres sujets nous mobilisent :

La Fep a des désaccords avec le ministère et le redira sur :

-        La Baisse de la DGH ( - 27 postes au national ) alors qu’il manque 10 % des postes pour respecter les besoins estimés  par SIBL’E)

-        Le développement de l’apprentissage de façon anarchique qui peut remettre en cause la pérennité de nos établissements.

-        Le calcul de nos obligations de services (Nb de semaines référentiel non respectées, majoration pénalisante sur des groupes où la pédagogie l’impose, semaines blanches non prises en compte,  ….. ). Nous demandons l’équité de traitement avec les collègues des lycées publics agricoles et de l’Education Nationale ;

-        Les indemnités de missions particulières ou des allocations inexistantes contrairement au MAA

-        La situation des AVS.

-        Les limites des passerelles MAA MEN

-        ……..

Avec vous, la fep-CFDT va donc continuer de multiplier les actions en 2020, seule façon efficace d’obtenir des avancées, nous n’oublions pas le dialogue social dans les instances ou la nécessaire alerte des parlementaires, mais nous afficherons notre détermination. Quant à l’enjeu affiché et ambitieux du gouvernement sur l’agriculture, les personnels s’y engagent et demande une reconnaissance au quotidien pas seulement verbale !

 


    Contactez-nous    

Imprimante enveloppe partager sur Facebook partager sur Twitter partager sur LinkedIn partager sur Viadeo partager sur Delicious

Afficher toute la rubrique


©2017-2019 Azimut Communication - Création sites internet & Bornes interactives
Mentions légales | Plan du site