Actualités

Article publié le
13/09/2017

Personnels CNEAP

On attend toujours la prime !

Lors de la NAO qui a débuté en juin, la Fep-CFDT a insisté sur la perte de pouvoir d'achat des salariés et a demandé une hausse générale des rémunérations. Le collège employeur a refusé mais s’est engagé à accorder une prime avant janvier 2018.

fotolia_165049000_xs.jpg
Une analyse de la situation sociale encore trop imprécise !

Les données sociales ont été présentées sur la base du traitement des remontées de 55 établissements seulement, sur les 201 établissements du Cneap. C'est encore trop peu ! Comme l'an dernier, la Fep-CFDT a déploré le fait qu’il n’y ait toujours pas de données complètes et exploitables, notamment sur les salaires effectifs : salaires les plus hauts, les plus bas, médians, par catégorie professionnelle, par genre…

Négociation sur les salaires :  une prime… mais de combien ?

Cette année encore, le collège employeur a annoncé qu’il lui est impossible d’envisager une augmentation générale des salaires. La Fep a insisté sur la perte du pouvoir d'achat des salariés après deux ans sans augmentation de salaire et un taux d'inflation en hausse de 1.7% depuis 2014.

Le collège employeur s'est engagé à accorder une prime avant 2018.  Malgré les demandes des partenaires sociaux, aucune information n’a été donnée sur le niveau de la prime et sur les modalités de versement… Pourtant, les salariés ont besoin d'une prime digne de ce nom qui reconnaisse leur travail.  

Affaire à suivre : la prochaine CPPNI ayant lieu fin septembre.

Voir l'affiche sur la NAO 2017 dans les établissements.


    Contactez-nous    

Imprimante enveloppe partager sur Facebook partager sur Twitter partager sur LinkedIn partager sur Viadeo partager sur Delicious

Afficher toute la rubrique


©2017-2020 Azimut Communication - Création sites internet & Bornes interactives
Mentions légales | Plan du site