Actualités

Article publié le
02/03/2016

Personnels de droit privé

Entretien Professionnel

L’EAAD (entretien annuel d’activité et de développement) a été abandonné pour laisser place à un entretien professionnel tous les deux ans. Cela concerne les personnels Ogec et les personnels des établissements de l’agricole relevant du Cneap.

fotolia_78121567_xs.jpg

Suite à la loi du 5 mars 2014, l’accord sur la formation professionnelle a été révisé par l’accord interbranches signé le 03 novembre 2015.

La loi impose que le premier entretien intervienne avant le 6 mars 2016 (étant donné que la loi a été publiée le 6 mars et qu’elle prévoit un entretien tous les deux ans). Ce délai est un peu court au vu de l’accord interbranche, signé récemment. Ceci dit, il est important que les salariés et les représentants du personnel sachent à quelle date les entretiens professionnels seront conduits, dans le cas où la date de mars 2016 ne puisse pas être tenue.

Que dit la Loi ? Article L6315-1 du code du travail

La loi du 5 mars 2014 remplace les divers entretiens individuels obligatoires par un entretien unique : L’entretien professionnel ne porte pas sur l'évaluation du travail du salarié : il s'agit d'un temps d'échange avec le salarié sur ses perspectives d’évolution professionnelle, notamment en termes de formation, de qualifications et d’emploi.

A quoi ça sert ?

  • Veiller au maintien de la capacité du salarié à occuper un emploi.
  • Faire le point avec le salarié notamment sur ses aptitudes professionnelles, ses souhaits d’évolution, ses besoins de formation…
  • Définir un projet professionnel (ou de formation), identifier les perspectives d’évolution professionnelle du salarié.
  • Faciliter l’élaboration du plan de formation.

Comment ça marche ?

  • Un entretien tous les 2 ans et un bilan tous les 6 ans pour savoir si le salarié a :
  • suivi au moins une action de formation,
  • acquis des éléments de certification par la formation (diplôme, CQP…) ou par une validation des acquis de son expérience (VAE).
  • bénéficié d'une progression salariale ou professionnelle.

3 points à retenir :

  1. L'entretien professionnel est organisé par le chef d’établissement ou par un cadre délégué formé à la conduite d’entretien et ayant la connaissance des dispositifs de formation.
  2. Une fiche de poste est nécessaire à sa conduite.
  3. Une copie du document complété lors de l’entretien est remise au salarié à la fin de l’entretien.

Voir le document préparatoire à l'entretien.

Voir la fiche pratique : préparer son entretien (Opcalia)


    Contactez-nous    

Imprimante enveloppe partager sur Facebook partager sur Twitter partager sur LinkedIn partager sur Viadeo partager sur Delicious

Afficher toute la rubrique


©2017-2020 Azimut Communication - Création sites internet & Bornes interactives
Mentions légales | Plan du site